Pour le chef d’état-major des armées, l’autonomie stratégique de l’Union européenne est une « urgence »