Mme Parly : « Chaque manquement » à la Loi de programmation militaire serait une « trahison »